• Retour de Shanghaï et premières impressions

    De retour

    Ca y est, je suis revenue hier après quelques péripéties pendant le voyage.

    En effet, na pouvant acheter le billet de train depuis Pékin parce qu'il y en avait plus, nous l'avons fait acheter par un ami à Shanghai. Or, ce n'est que samedi qu'il nous a dit qu'il n'avait trouvé que des places assises, pour les 13h de train Shanghai-Pékin (départ le soir arrivée le matin). Aïe, on avait prévu de dormir dans le train et moi d'aller au labo le matin en arrivant. C'est pas facile de bien dormir assis dans un train, sûrement moins confortable que nos TGV.

    Du coup, lundi matin, petit tour à la gare pour essayer de trouver mieux. Le mieux, donc, est un train couchette, mais pour Tianjing, ville portuaire à 1h de train à l'est de Pékin. Départ à 17h donc on espérait arriver assez tôt, c'est un peu plus loin, donc une heure de plus. Finalement, on est arrivés à 9h15 du matin, soit plus de 16h de voyage. Mais au moins, on dort très bien dans les couchettes 2ème classe chinoises...

    Arrivés à Tianjing, il a fallu chercher comment aller à Pékin le plus vite possible. Ne savant pas où aller, nous avons commencé par voir les bus, et se faire racoller par des mini-bus Tianjing-Pékin, mais finalement il n'y en avait plus à ce moment-là. Le mieux est donc le train, même s'il faut attendre un peu. Du coup, re-direction la gare pour voir qu'un train venait juste de partir, le prochain dans plus d'une heure. Dommage, raté de peu ! Tant pis, on a acheté les billets et attendu 10h50.

    Le train Tianjing-Pékin est très moderne, il ressemble à nos TGV français (même s'il va moins vite), et il y a beaucoup plus de place à l'intérieur pour les passagers, et il y certains aspects de l'avion. Arrivés à Pékin vers midi, il faut encore prendre le métro, qui au passage a changé de tarif pendant notre absence: 2 yuans où que l'on aille !! Avant c'était 3 yuans pour les deux lignes du centre et encore 3 si on prend le métro de banlieue. Soit 6 yuans pour aller de chez moi au centre, contre 0,8 yuan en bus... Le prix divisé par trois, je sens que je vais le prendre plus souvent maintenant !

    13h30, enfin de retour chez soi, ça fait du bien.

     

    Première impression : Pékin vs Shanghai

    La banlieue de Shanghai vue d'avion ressemble à un jeu de construction, une succession d'immeubles de taille croissante. Quand on se balade dans le centre, Shanghai est plus moderne mais moins harmonieuse que Pékin. Les gens sont plus nombreux et le bruit de fond semble plus élevé. Les immeubles sont beaucoup plus hauts et modernes, tirant vers le style occidental. Il y a aussi une grande partie des immeubles de style européen, construits lorsque Shanghai était aux mains des étrangers.

    0d769450fcff5dc77b0a509388ecb290.jpg

     

    Au niveau de l'agriculture (vu d'avion ou de train), Shanghai possède beaucoup plus d'eau qu'à Pékin. On voit un maillage serré de canaux d'irrigation, les villages sont en ligne le long de ces canaux. A Pékin ils étaient groupés, il n'y avait pas d'irrigation car les cours d'eau sont peu nombreux. Pékin est une ville singulière du fait qu'elle n'est pas traversée par un fleuve. On sait bien que le nord de la Chine a toujours eu moins d'eau que le sud. Il y a plusieurs siècles que les chinois ont construit un canal du fleuve Yangtsé (alimentant le sud) au fleuve Jaune (dans les plaines du nord) afin de déplacer les denrées alimentaires complémentaires mais aussi faire des transferts d'eau d'une région déficitaire (nord céréalier) à une région excédentaire (sud rizicole). Aujourd'hui, le débit du fleuve Jaune ralentit dangereusement du fait de l'utilisation croissante de son eau et du réchauffement climatique. Le climat de Shanghai diffère aussi de Pékin en ce début octobre : très humide (et chaud) au sud et sec au nord. On se rend bien compte de la différence une fois arrivé à Pékin où on sent sa gorge se sécher alors qu'à Shanghai l'atmosphère était trop lourde (en plus des 10°C de plus).


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :